Accueil > Médecine - Les principales publications > Articles > Synergie
Synergie

Lorsque plusieurs agents chimiques agissent simultanément, il peut se produire divers phénomènes, par exemple :
- antagonisme où l’effet de l’ensemble des substances demeure inférieur à la somme des effets de chaque produit ; on peut citer l’exemple des dérivés soufrés organiques associés à l’ozone ou à des vapeurs nitreuses ainsi que l’ensemble sélénium-mercure ;
- simple addition des effets ;

- potentialisation ou synergie où l’effet de l’ensemble est supérieur à la somme des effets de chaque agent. La conjugaison des produits aboutit ici à la multiplication de leurs effets.

Les connaissances en matière d’interaction entre toxiques étant encore limitées, les recherches de toxicité s’effectue trop souvent sur la base d’une situation simplifiée, ne tenant pas compte des phénomènes de synergie. On utilise des normes fixées pour un produit déterminé alors que que c’est l’exposition à des produits multiples qui constitue la règle dans le monde du travail.

Pour illustrer ce problème, on citera l’exemple d’un agriculteur utilisant différents types de pesticides, à des engrais et à divers solvants, éventuellement fumeur et consommateur d’alcool.

Le phénomène de synergie peut se traduire par :

- l’altération des voies d’introduction comme des organes d’élimination :

- la pénétration dans l’organisme d’un produit peut-être favorisée par les pertubations des moyens de défense pulmonaire provoquées par un autre agent toxique ;

- des phénomènes semblables peuvent concerner les fonctions d’élimination rénale fragilisées par certains poisons ;

- l’augmentation de la pénétration membranaire (les détergents contribuent de la sorte à l’augmentation de la toxicité du mercure ;

- des altérations métaboliques majeures : l’alcool, par exemple, peut augmenter l’activité des enzymes de métabolisation et favoriser la formation de métabolites toxiques ;

- une accélération du processus tumoral, une très nette augmentation de la taille et de la malignité des tumeurs en cas de combinaison des effets de rayonnements ionisants et de produits chimiques (cancérogènes ou non).

Les exemples de synergie sont nombreux. On citera notamment les associations suivantes :

- Combinaison d’agents toxiques rencontrés en milieu professionnel :

- dérivés minéraux du fluor +oxydes ou sels de béryllium,

- oxyde de carbone + hydrogène sulfuré,

- amiante + anhydride sulfureux,

- amiante + silice,

- pesticides + solvants,

- mélange de solvants,

- acide chlorhydrique + acide fluorhydrique + acide nitrique + acide sulfurique utilisés dans les ateliers de taitement de surface des métaux,

- nitroglycérine + TNT,

- zinc + cadmium,

- dérivés métalliques (fer, chrome, etc) + fumées résultant du chauffage d’huiles, de goudron, de brai, etc…,

- oxyde du plutonium + benzopyrène,

- radon + 5-6 benzoflavone (non cancérogène) : effet de synergie considérable.

- Combinaison entre des agents toxiques rencontrés en milieu professionnel et d’autres agents liés à des pratiques individuelles (alcool, tabac…) :

- amiante et tabac,

- radon et tabac.

Autres exemples de combinaison :

- trichloréthylène + effort,

- mélange de poussière + asthme,

- solvant + chaleur,

- solvant + savon.

Art et biologie-no 5 ; 1993

Naviguez parmi les différents ouvrages de la collection J.C. Hachet.

Plan du site | Espace privé | dpx