Accueil > Art - Les principales publications > Articles > MAGNIER HUBERT - Rythme et couleur
MAGNIER HUBERT - Rythme et couleur

JPEG - 16.1 ko

Hubert Magnier est né le 10 juillet 1949. A l’issue de ses études d’Arts Graphiques à l’Institut Saint Luc de Tournai, il entame une carrière d’illustrateur en publicité à Paris. Ses travaux font alors l’objet de présentations à l’occasion de plusieurs expositions professionnelles internationales.

A partir de 1990, il amorce un tournant dans sa carrière en donnant une place de plus en plus importante à sa passion pour la peinture équestre et il finit par lui consacrer tout son temps. Son univers artistique, où règne en maître le thème du cheval, vient bientôt s’enrichir d’autres sujets qui vont eux aussi devenir récurrents dans sa peinture, en particulier les corridas, les fleurs, les bateaux...

JPEG - 20.5 ko

Pour donner corps à ses remarquables compositions, Hubert MAGNIER n’utilise que très rarement le pinceau. Il préfère manier la spatule plus ou moins large qui correspond mieux son travail, et il réserve les pinceaux,

JPEG - 52.1 ko

brosses et couteaux à une utilisation beaucoup plus occasionnelle, lorsque l’effet escompté l’exige. Son style est matérialisé par l’emploi itératif des verticales et des horizontales, ce qui lui permet d’obtenir des changements de tonalités souvent extrêmes, sans pour autant choquer le spectateur.


Il peint presque toujours à plat, sur une table basse. Grâce à cette technique, il est à même d’appuyer avec force sur sa toile, laquelle n’est dressée sur châssis que lorsqu’elle est terminée.

JPEG - 7.7 ko

Les effets de force, de puissance, de mouvement, mais aussi d’élégance, notamment sur le thème de la tauromachie qui lui est cher, sont parfaitement ressentis grâce à ce mode de création.

JPEG - 9.8 ko

Hubert Magnier possède en effet un don particulier pour immortaliser dans ses peintures la force de l’action, la fougue, la vie. Son approche cinétique est si particulière que sur la toile les êtres et les choses s’animent dans une féerie de couleurs qui explosent en un feu d’artifice ininterrompu, à tel point que même l’immobilité des fleurs devient mouvement ! L’énergie qui se dégage de la scène saisie dans le vif de l’action, est rendue par des jets de couleurs, des explosions de rouges, de noirs et de bleus éclairés par la lumière de blancs hypnotiques qui laissent sur la toile leurs traînées de vie et l’ivresse de l’instant.

Chaque tableau est porteur de vitalité et de puissance : les chevaux courent et s’affrontent dans un éclaboussement de tons bleus et noirs éclairés par la subtilité de jaunes et de blancs qui viennent élargir le champ ; les taureaux et les toreros déploient les volutes colorées d’une danse sans merci dans un univers rouge sang, les coqs combattent dans un entremêlement de plumes et de poussière mis exergue par de violents contrastes de rouges, de noirs et de jaunes …

JPEG - 57 ko

JPEG - 19.8 ko

A travers ses recherches sur la couleur et la lumière, l’artiste nous entraîne dans son monde intérieur, transfiguré par sa passion des chevaux, du mouvement, de l’action, de la vie. Ses compositions donnent accès à des émotions et permettent de visualiser une approche où le réel se dilue dans la matière et donne une perception fugitive de formes suggérées. Ainsi, la présence d’un cheval ou d’un taureau est parfois seulement évoquée par la trace colorée laissée par son mouvement rapide. Les éléments, les êtres et les choses finissent par ne faire qu’un dans la rapidité de l’action, dans la violence de l’affrontement, dans l’énergie déployée… Les effets graphiques et les embrasements de couleurs jaillissantes viennent rehausser les sensations qui émanent de toutes ses scènes d’action et nous transportent aux frontières du réel.

JPEG - 22.3 ko

JPEG - 20.5 ko

En 2002, le talent d’Hubert Magnier en tant qu’artiste spécialisé dans la peinture des chevaux éclate au grand jour sur les murs de Paris car cette année-là l’un de ses tableaux est choisi pour illustrer l’affiche du Prix d’Amérique. La scène représente un trotteur décrochant du poitrail un drapeau Américain qui symbolise le passage de la ligne d’arrivée.

Hubert Magnier expose régulièrement ses œuvres dans les manifestations artistiques, en particulier le Salon des Artistes Français au Grand Palais à Paris, Horse Expo à Deauville, le Salon International de Saumur, le Salon des Artistes animaliers de Bry-sur-Marne,... et dans des galeries (Caverne des Arts à Chantilly, Cadre Noir à Paris, Galerie de l’Horloge à Dinan, les galeries GUS ARTS à Noirmoutier...). Il fait l’unanimité par la qualité de sa peinture, qui offre une multitude de couleurs, de mouvement, de lumière et d’originalité.

JPEG - 9.7 ko

JPEG - 16.9 ko

Hubert MAGNIER a su créer un art de rythme et d’harmonie toujours renouvelé. L’équilibre des formes dans l’espace et la justesse des coloris sont inégalables.

JPEG - 54.5 ko

Question d’ART - édition GUS’ARTS août 2012 - www.gusarts.com

JPEG - 51.7 ko

JPEG - 9.9 ko
JPEG - 51.1 ko
JPEG - 19.1 ko

Naviguez parmi les différents ouvrages de la collection J.C. Hachet.

Plan du site | Espace privé | dpx