" />
Accueil > Art - Les principales publications > Ouvrages > Le livre des artistes contemporains
Le livre des artistes contemporains

JPEG - 13.9 ko
JPEG - 12.1 ko

...Tout au long XXe siècle, la sculpture contemporaine se caractérise par son éclectisme, un foisonnement de mouvements, une extrême hétérogénéité des pratiques, l’emploi de nouveaux supports y compris des matériaux de récupération traditionnellement réservés à d’autres usages. Ainsi la "Junk sculpture" fait appel à des substances de recyclage ou des déchets notamment industriels. César avec ses "compressions" va admirablement exploiter cette nouvelle ressource. Andy Warhol expose des objets empruntés à la vie courante, c’est un montreue, il ne crée pas....

...Parallèlement à sa signification liée à la chronologie, la sculpture contemporaine n’est pas restée à l’écart des grandes avancées technologiques apparues il y a une trentaine d’années environ et qui depuis lors n’ont cessé d’évoluer : émergence de nouveaux matériaux, appel à la vidéo, l’audiovisuel, l’informatique, l’infographie... ces technologie innovates, donc la sculpture s’est emparée va donner naissance à une nouvelle donne artistique.

JPEG - 10.4 ko

Outre le renouvellement des matériaux, la sculpture contemporaine associe artiste, ingénieur, technicien... pour une recherche autour des phénomènes optiques, du mouvement et de l’animation dans l’espace de toutes sortes de volumes. Pour Calder on parlera de mobiles (baptisés ainsi par Marcel Duchamp) qui illustrent une conception de la sculpture en mouvement. La sculpture contemporaine se libère des lois de la physique pour poser en termes nouveaux l’espace temps-mouvement. La notion de forme appliquée à la sculpture, héritée de la tradition est remise en cause, on y substitue le mouvement qui disloque les formes.

C’est ainsi que le périmètre de ce que nous admettons être de l’art et plus précisément de la sculpture ne cesse de s’étendre pour atteindre des formes aux contours de plus en plus incertains. pour autant la sculpture contemporaine est-elle "n’importe quoi ?" Cet art demeure de "art" mais pour attester qu’il y a queque chose au-delà de l’art. Et même si le geste de l’artiste peut se réduire à une simple mise en scène de l’objet, on ne saurait qualifier cet art de décadent. En somme ce qui constitue la spécificité de l’œuvre c’est d’être mentalement terminée par le spectateur en fonction de sa propre sensibilité et de sa propre expérience.

JPEG - 9.2 ko

L’utilisation par de nouveaux acteurs du monde artistique d’outils et supports apparus dans la période contemporaine, sans que leur acte créatif soit porté par la notion du Beau,conduit certains à l’annihilation de l’esthétisme voire à la disparition ou à tout le moins à la minimalisation de la forme expressive. Cet "art", qui est celui du concept, signe la primauté de l’idée sur le Métier, de la pensée sur le savoir faire manuel. On constate en effet que l’apprentissage du métier, la formation, dispensés dans les écoles des Beaux-Arts ne constituent plus un pré-requis. On peut être un artiste sans avoir fréquenté une Académie.

Si des sculpteurs comme César n’ont pas renié ce savoir faire du métier acquis à l’école des Beaux-Arts, ils ont su aussi s’en éloigner pour trouver leur propre identité artistique. La sculpture ne se réduit plus à un objet perçu dans l’espace, condition nécessaire même si elle n’était pas jugée suffisante par César, lequel nous explique qu’il ne suffit pas qu’une œuvre soit en trois dimensions pour être qualifiée de "sculpture". C’est ainsi qu’il a trouvé d’autres termes pour décrire certaines de ses créations : expansions, compressions et autres assemblages.

JPEG - 10.5 ko

La notion d’espace renvoie à un concept beaucoup plus large, polyvalent à la fois physique et spirituel. En effet, depuis les années 1960, la sculpture ne se limite plus à sa simple représentation physique dans l’espace, elle prend une dimension plus globale qui intègre non seulement la pensée mais aussi celle du visiteur voire ses réactions. Il s’agit d’amener le public à s’interroger sur le rôle de l’œuvre, sa signification, son utilité, dans tous les cas il est conduit à la réflexion.

On assiste parfois à une véritable mise en scène dans laquelle le cadre conceptuel ou réel concoure à l’interprétation de l’objet avec parfois la volonté affirmée de susciter la polémique. Un exemple récent nous est offert avec l’exposition des sculptures de Jeff Koons (figure emblématique du Pop Art), sous les ors des salons les plus prestigieux du château de Versailles. Le décor particulièrement riche n’est pas sans incidence sur la perception du visiteur qui ne peut qu’être troublée par la vision de ces œuvres résolument contemporaines (animaux géants aux couleurs vives, statue de Michael Jackson...) dans un lieu aussi chargé d’histoire. Le dessein affirmé d’amener le public à réagir ne fait aucun doute. Les œuvres de Jeff Koons mises en enchères dans les ventes publiques atteignent des sommets jamais égalés pour en artiste vivant.

JPEG - 10.9 ko

JPEG - 10.6 ko

...les sculpteurs de grand talent présentés dans cet ouvrage, réalisent des appel à des concepts novateurs qui s’inscrivent pleinement dans ce qui peut être défini comme "contemporain" sans renoncer pour autant à certains aspects dits "classiques". Ils ont choisi un art particulièrement difficile : la sculpture, ce qui suppose un combat permanent avec la matière qu’il s’agit de plier, de contraindre afin que de l’informe naisse la forme voulue par l’artiste, conforme à ses aspirations profondes. Leur rêve est de vouloir sans cesse épuiser la matière de ses perceptions. Ce rêve que l’homme poursuit vainement dans la vie, l’artiste parvient à le réaliser dans l’œuvre. Ils offrent leur vision du monde qui nous entoure à travers un art parfaitement maîtrisé, soucieux d’exprimer en toute simplicité le cheminement parfois douloureux qui accompagne tout processus de création. Ils nous rappellent que la recherche de la beauté est le propre de l’homme et qu’elle constitue un élément essentiel de nos vies...

LA PEINTURE CONTEMPORAINE ET LA PHOTOGRAPHIE...

JPEG - 13.2 ko

...la définition chronologique à elle seule ne peut donc pas suffire. D’autres critères doivent lui être adjoints qui sont à rechercher dans la façon dont les artistes "contemporains" abordent leur art, en particulier la nouveauté, la liberté d’expression, voire la transgression des préceptes du passé, l’inventivité, l’indépendance vis-à-vis de tout tendance ou école. Il en résulte que l’on peut qualifier de peinture contemporaine la production des artistes de "notre époque" qui se libèrent des conceptions, des traditions et des habitudes du passé et ouvrent de nouveaux espaces à la création.....

... dans un environnement numérique, tout les éléments (sujet, cadre, angle ou encore le temps et l’espace) sont susceptibles d’être manipulés et recyclés en toute simplicité grâce à l’utilisation de logiciels de plus en plus performants................

JPEG - 12.6 ko

JPEG - 12.7 ko

...certes, l’observation fait encore partie du processus et certaines photographies issues du numérique peuvent toujours relever d’une approche traditionnelle dans la représentation du sujet mais tant d’autres possibilités sont accessible au photographe ! Les images se prêtent désormais à toutes les combinaisons possibles et imaginables, elles peuvent se décliner à l’infini dans leur multiples aspects : exploitation de plus en plus subtile et savante de la couleur, compositions complexes, déformations, fusions... autant d’artifices qui participent à de nouvelles expériences artistiques et soulèvent de nouveaux enjeux.......

...l’image obtenue qui n’est que le résultat d’un croisement entre l’intelligence artificielle d’un ordinateur et l’imagination de l’auteur est souvent, quel que soit le talent de l’artiste, d’une expressivité bien supérieure à ce que permettait l’argentique. Les images transformées et savamment travaillées s’apparentent parfois à des œuvres peintes........

JPEG - 13.2 ko

...La maîtrise de ces techniques leur permet d’affirmer un style original dans la diversité des représentations en fonction de leur personnalité et de leur sensibilité. Aujourd’hui le photographe, n’est plus comme un chasseur à l’affût d’une image que le hasard va fortuitement placer sur sa route ; son regard est préconçu, il obéit à une stratégie dont l’objectif est de modifier notre vision du monde. Peu importe le sujet, il peut être des plus insignifiants ou des plus ordinaires dès lors qu’il nourrit notre imagination ou enrichit notre jugement. Les artistes trouvent là un excellent moyen de communiquer leurs idées.

Le numérique favorise la multiplicité et la diversité des œuvres, il se prête à des réalisations des plus insolites issues de nouvelles perceptions des être et de notre espace.

JPEG - 13.9 ko

Nous vovons aujourd’hui dans un monde où l’image, omniprésente est devenue un élément constitutif et permanent de notre environnement.

Ainsi la photographie qui suscite un intérêt grandissant relayé par les médias, occupe désormais une place centrale dans l’art contemporain.

Naviguez parmi les différents ouvrages de la collection J.C. Hachet.

Plan du site | Espace privé | dpx